vendredi 21 mars 2014

La mara

Il y a quelques temps de cela, dans la bonne ville de Metz, naissait un exquis fanzine répondant au glorieux nom de Clanche. Ce fanzine a été créé, entre autres artistes géniaux, par l'excellente Alicia Gardes, déjà évoquée sur ce blog. Soucieux d'être toujours présent là où ruisselle le talent, je me devais de participer à ce grand projet.
Le thème de ce numéro, "Le Mythe", m'a fourni un excellent prétexte pour tenter d'apaiser mon esprit torturé. Les plus tarés de mes amis connaissent mon affinité avec la mara, l'esprit malfaisant qui perturbe le sommeil et provoque des cauchemars chez les dormeurs dont elle chevauche le torse pendant la nuit, la cochonne.
Cette image est donc aimablement dédiée à tous mes proches dérangés du bulbe qui savent qu'on peut se réveiller en pleine nuit et voir des ombres rôder dans sa chambre tout en étant quelqu'un de normal.

So on his Nightmare through the evening fog
Flits the squab Fiend o'er fen, and lake, and bog
Seeks some love-wilder'd maid with sleep oppress'd
Alights, and grinning sits upon her breast.
Erasmus Darwin, Night-Mare

Click here for English translation


samedi 8 mars 2014

Vasnetsov, Bilibine et moi

Mon obsession pour les contes russes n'est pas partie pour s'arranger.
Premièrement, l'affreux sorcier Kochtcheï l'Immortel (Коще́й Бессме́ртный pour les intimes), un vieux monsieur tout nu et particulièrement vicelard, chevauchant sa jument démoniaque et flanqué de Zmeï Gorynytch (Змей Горыныч), la terreur de toutes les Russies, le serpent ailé aux multiples têtes cracheuses de feu.
Ensuite, mon petit favori : l'Oiseau de feu et Ivan-tsarévitch (Жар-птица и Иван-царевич). Un conte tellement chouette que je devais bien en faire au moins une gravure : c'est désormais chose faite.

Click here for English translation